Un livre interressant que j'ai emprunté à la bibliothèque... (non fini de lire j'avoue)
Les auteurs  : Andrew  Weil et  Winifred Rosen...

Le nom est tape à l'oeil, mais plutot bien fait...
J'avoue que si je parle de ce livre, c'est parce que dans le chapitre 3, il y a ce passage là :

"Les drogues sont fascinantes car elles ont le pouvoir de modifier notre état de conscience. [...] Il semblerait que les êtres humains naissent avec ce besoin  [de modifier leur état de conscience]. Il suffit pour s'en convaincre d'observer le comportement des tout jeunes bambins, qui se bercent jusqu'à glisser dans un état de complète félicité. Beaucoup d'enfants découvrent très vite que tourner sur soi est un moyen efficace de modifier sa conscience, [...]
Dans la mesure où les enfants du monde entier pratiquent ce genre d'exercices, on est tenté d'affirmer que ce désir de modifier sa conscience n'est pas le produit d'une culture particulière mais qu'il est inhérent à la nature humaine."

Ainsi la nature humaine voudrait que l'on recherche inconsciemment une modification de notre état de conscience, d'ou l'utilisation des drogues... Le soucis bien évidemment est l'accoutumance... Perso mon café ne me fait plus aucun effet, ni ma clope... Mais c'est vrai que mes premieres clopes me faisaient tourner la tête, en y réfléchissant bien, c'etait agréable...
Enfin, ceci m'a gentiment fait réfléchir, et ce bouquin également...